On vous rappelle

Laissez-nous votre :




La crise hôtelière : des pratiques anticoncurrentielles dénoncées

Article rédigé par CERA Interactive, le

Le 2 juillet, l’UMIH a dénoncé auprès de l’Autorité de la concurrence des pratiques qu’il considère comme anticoncurrentielles, opérées par trois sites de réservation en ligne : Expedia, Booking et HRS.





De par cette démarche, le syndicat hôtelier espère rallier d’autres organisations patronales à sa cause et ainsi gagner en poids pour demander la condamnation des sociétés auxquelles ces sites appartiennent.

Le noeud du problème



UMIH

L’UMIH (Union des Métiers et Industries de l’Hôtellerie) est le représentant, le défenseur et le promoteur des professionnels de l’hôtellerie, de la restauration, des bars, des cafés, des brasseries, du monde de la nuit ainsi que des professions saisonnières. Elle est active dans toute la France et avec 300 collaborateurs et 80 000 entreprises adhérentes, elle est le premier syndicat patronal de ces secteurs.

C’est au matin du 2 juillet 2013 que l’UMIH a saisi l’Autorité de la concurrence afin qu’elle se penche sur les activités jugées anticoncurrentielles de Booking, Expedia et HRS, qui sont des géants de la réservation de séjours, d’hôtels et de vols sur Internet. Selon l’UMIH, ils ont pris une telle importance que les clauses imposées aux hôteliers dans leurs contrats faussent la concurrence. En effet, les avantages qu’ils offraient par le passé ont été dissout par les effets néfastes de leurs pratiques commerciales. Ces dernières « violent les droits européen et français de la concurrence », estime l’organisation. « Il faut rappeler qu’en cas de condamnation, une amende par exemple, nous ne touchons absolument rien », a souligné Laurent DUC, président de l’UMIH.


Quelles conséquences pour les hôteliers ?



En moyenne, 30% des réservations enregistrées dans un hôtel sont effectuées via des sites de réservation en ligne avec lesquels les hôtels ont signé des contrats. Ces canaux de distribution prélèvent alors, sur les prix réduits, une commission s’élevant jusqu’à 25% (soit plus du double de ce qui est pratiqué aux Etats-Unis). De ce fait, M. DUC explique que les hôteliers perdent la maîtrise des prix qu’ils proposent et voit ainsi « leur équilibre économique menacé par ces pratiques».

Lissage des prix

Les premiers concernés quant à eux remettent principalement en cause les clauses de parité tarifaire et de parité des disponibilités, qui entravent la mise en place de tarifs préférentiels et donc le système de concurrence loyale.

Par la suite, les hôteliers espèrent que les consommateurs se joindront à eux pour dénoncer ses pratiques anticoncurrentielles. A Nantes par exemple, des professionnels ont créé l’association Fairbooking qui incitent les consommateurs à éviter les réservations en ligne en mettant à leur disposition une carte de fidélité qui leur permet de bénéficier de réductions et d’autres avantages.


Et maintenant ?



Il faut penser au fait que si les prix varient d’un site à l’autre pour le même service offert dans le même hôtel, cela peut être considéré comme de l’arnaque pure et simple pour le consommateur.

Une alternative pour les hôteliers serait de faire appel à une agence professionnelle pour créer leur propre site Internet. Grâce à cela, ils n’auraient aucune commission à payer aux canaux de distribution, puisqu’ils peuvent faire eux-mêmes leur publicité et libres de définir ou réajuster leurs prix à tout moment. Si votre site est bien conçu et référencé, il aura une meilleure visibilité sur Google, sachant que 98% des internautes ne dépassent pas la première page lorsqu’ils effectuent une recherche sur Internet.

Bien que l’UMIH ait saisi l’Autorité de la concurrence, on peut constater que les trois sites de réservation en ligne lissent encore leurs prix. Faut-il attendre leur potentielle condamnation pour que la situation change ?



Article rédigé par Marie CASTELLA et Elodie MOREAU
La crise hôtelière : des pratiques anticoncurrentielles dénoncées

Réagir ?

Envoyez-nous vos réactions et commentaires via notre page Contact !


Dernières actualités...

Référencement : l’influence des réseaux sociauxJouer à Pokemon Go : c'est possible en France !STRASBOURG : Les endroits où se rendre pour la fête de la musique (2016) ECONOMIE - Un souffle de crise dans les CHR

En direct



Avis aux webmasters

rose d'or

Vous pouvez recopier cet article sur votre site en indiquant que la source vient de CERA Interactive, par exemple en faisant un lien de la manière suivante :

<p> Article <a href="http://www.cera-interactive.fr"> CERA Interactive </a> : <a href="http://www.cera-interactive.fr/cera-strasbourg/actu-du-web.php?actu=130704-hotel-concurrence"> La crise hôtelière : des pratiques anticoncurrentielles dénoncées </a> </p>


⇐ Retour aux actualités CERA Interactive
illustration de l'article CERA

La crise hôtelière : des pratiques anticoncurrentielles dénoncées

Des questions à ce sujet ?

Contactez-nous ! rose d'or

Vous aimez cette page ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !






Copyright© 2010-2016 CERA Interactive - Tous droits réservés.