On vous rappelle

Laissez-nous votre :




Le gouvernement abandonne l’aide à l’apprentissage

Article rédigé par CERA Interactive, le

Le 17 juillet 2013 le Comité Interministériel pour la Modernisation de l’Action Publique (CIMAP) s’est réuni. L’état y discute le budget versé aux aides publiques ainsi que les aides offertes.





Suite à la réunion du CIMAP, l’Etat espère faire 550 millions d’euros d’économies en supprimant les aides versées à ceux employant des apprentis. Le gouvernement a jusqu’à ce jour versé près de 2,8 milliards d’euros d’aides destinées à soutenir l’apprentissage. Le Président ainsi que le Premier ministre cessent de répéter l’importance qu’ont les jeunes, l’emploi et la formation en France. Selon eux, ce sont des priorités. En effet, il y a de nos jours 440 000 apprentis et l’Etat souhaite en avoir 500 000 d’ici 2017. Or à la réunion du CIMAP est en totale contradiction avec ces idées.

A qui profitaient ces aides ?



Ces aides profitaient principalement aux TPE et PME, qui voient également le budget d’aide d’1,5 milliards d’euros que leur accorde l’Etat diminuer. Les grandes entreprises ne sont pas voire très peu touchées par ce changement. Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président délégué du Medef, signale que « ce n’est pas les grandes entreprises qui sont touchées, ce sont les artisans. Or l’apprentissage, c’est la meilleure façon de s’intégrer quand on n’a pas de diplôme ». Couper ces aides n’est probablement pas la meilleure solution qu’a pu trouver l’Etat pour combattre le chômage des jeunes qui s’élève à 26,5% en début 2013, ce qui est au dessus de la moyenne européenne qui est de 23,5%. Les régions sont quant à elles incapables de prendre la place de l’Etat en ce qui concerne le versement de ces aides.

Chômage en Europe

Pour l’UPA, ce choix de l’Etat est inconcevable, « C’est incompréhensible et contradictoire. Cette aide était importante pour les TPE-PME, qui forment l’essentiel des apprentis. Cela laisse craindre un recul des entrées en apprentissage dès la rentrée ». Le coût mensuel d’un apprenti pour une entreprise peut s’élever jusqu'à 1 115,57 euros, soit 78% du SMIC, alors qu'il n'est présent en entreprise que 50% du temps. Le salaire est calculé en fonction de son âge et de son niveau d’études. Cela revient donc très cher à une TPE ou une PME d’embaucher un apprenti, surtout si cette entreprise ne reçoit plus les aides qu’elle avait l’habitude de recevoir. Jean-Michel POTTIER espère que le gouvernement prendra la décision « de maintenir l’indemnité compensatrice de formation pour les TPE ». Le nombre de contrats d’apprentissage en France ne cesse d’augmenter ces dernières années. Les jeunes privilégient le contrat d’apprentissage face au contrat de professionnalisation. Une telle décision ne peut engendrer qu’une chute considérable du nombre de contrats d’apprentissage dès la rentrée 2013.

Et ensuite ?



L’Etat ayant pour but d’arriver à 500 000 apprentis d’ici 2017 n’arrivera peut être pas à tenir cet engagement en supprimant une aide qui bénéficiait à de nombreuses TPE et PME. Le ministère du Travail précise cependant que d’autres dispositifs d’aide jugés « plus efficaces » restent en place. Il prévoit également une réforme de la taxe d’apprentissage dès la rentrée. C’est dont une affaire à suivre.

Article rédigé par Elodie MOREAU.
Le gouvernement abandonne l’aide à l’apprentissage

Réagir ?

Envoyez-nous vos réactions et commentaires via notre page Contact !


Dernières actualités...

Référencement : l’influence des réseaux sociauxJouer à Pokemon Go : c'est possible en France !STRASBOURG : Les endroits où se rendre pour la fête de la musique (2016) ECONOMIE - Un souffle de crise dans les CHR

En direct



Avis aux webmasters

rose d'or

Vous pouvez recopier cet article sur votre site en indiquant que la source vient de CERA Interactive, par exemple en faisant un lien de la manière suivante :

<p> Article <a href="http://www.cera-interactive.fr"> CERA Interactive </a> : <a href="http://www.cera-interactive.fr/cera-strasbourg/actu-du-web.php?actu=130718-aide-apprentissage"> Le gouvernement abandonne l’aide à l’apprentissage </a> </p>


⇐ Retour aux actualités CERA Interactive
illustration de l'article CERA

Le gouvernement abandonne l’aide à l’apprentissage

Des questions à ce sujet ?

Contactez-nous ! rose d'or

Vous aimez cette page ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !






Copyright© 2010-2016 CERA Interactive - Tous droits réservés.