On vous rappelle

Laissez-nous votre :




Le langage Internet

Article rédigé par CERA Interactive, le

Largué au milieu de ces expressions qui pullulent sur le net et qui, progressivement, remplissent les boîtes aux lettres –physiques et virtuelles– les téléphones, voir même les copies de nos chères têtes blondes ? Perdu parmi toutes ces abréviations et autres acronymes? Vous entravez que t’chi aux smileys, comme on dit dans le jargon ? CERA Interactive vous éclaire aujourd’hui sur quelques subtilités langagières qui définissent notre époque.






Pour vous mettre dans le bain, définissons le terme acronyme par un ensemble des premières lettres d’une expression. Par exemple, au lieu d’écrire « mort de rire », on va juste mettre les lettres « mdr », CQFD. Ensuite, un smiley, c’est une petite image, un icône, qui traduit bien souvent une expression ou un sentiment (joie, tristesse, gêne…) L’intérêt de telles utilisations est le gain de temps (dans une société toujours plus pressée). On communique donc plus, plus rapidement, et cela permet aussi de faire passer une notion, une émotion plus simplement. En gros, il faut autant se casser la tête pour aligner les trois lettres de lol (équivalent de « mort de rire ») que pour l’interpréter.

Quelques exemples, certains très connus, d’autres peut-être un peu moins :

CmcvComment ça va ?A+A plus
OsefOn s’en foutTktNe t’inquiètes pas (t’inquiètes)
U2Toi aussiAsvAge ; sexe ; ville
JtdJe t’adoreOmgOh mon Dieu (O my God)
:-D / :Drire:-( / :(Pas content
;-) / ;) complice0:-)Innocent, tête d’ange
:-/déçu(-_-)sceptique
(-(-_(-_-)_-)-)Très sceptique;-pPlaisantin

iceberg niveauxLes smileys comme tels ne sont pas à confondre avec ce que l’on appelle les émoticônes. Vous les avez sûrement déjà sur les réseaux sociaux ou les services de messagerie. Le plus souvent c’est la tête jaune à qui l’on attribut toute sortes d’émotions (d’où son nom). Bien entendu ils sont déclinables et un émoticône ne se résigne pas qu’à cela.

iceberg niveauxAvec la vitesse à laquelle on communique et le phénomène meme (élément partagé en masse sur Internet, souvent humoristique), on intègre plus facilement les acronymes ou expression anglaises, qui, dans leurs contextes, résument souvent en une courte expression, voir juste une image, un ressenti bien précis ou une succession d’émotions. Beaucoup sont donc encore utilisés en France (les « lol » ou encore « 2l8 » qu’il faut lire « too late » pour « trop tard »). Attention toutefois à ne pas sombrer dans le « kikoololisme » (le kikoolol, c’est l’internaute un peu – beaucoup– naïf qui ne maîtrise pas vraiment le dosage du « pouvoir incommensurable » que lui procure Internet, souvent sujet aux moqueries de ses semblables, sans forcément le comprendre, d’ailleurs ;-D).


AkaAs known as (aussi connu sous le nom de)
AfkAway from keyboard (littéralement « loin du clavier », comprenez indisponible pour le moment)
O RLY ?“Oh, really?”: un “oh, vraiment?” sarcastique
YOLO!« You only live once » : « on n’a qu’une vie ! »


Rédigé par Radja TENDAYOUDABANY et Julien THIERY.

Le langage Internet

Réagir ?

Envoyez-nous vos réactions et commentaires via notre page Contact !


Dernières actualités...

Référencement : l’influence des réseaux sociauxJouer à Pokemon Go : c'est possible en France !STRASBOURG : Les endroits où se rendre pour la fête de la musique (2016) ECONOMIE - Un souffle de crise dans les CHR

En direct



Avis aux webmasters

rose d'or

Vous pouvez recopier cet article sur votre site en indiquant que la source vient de CERA Interactive, par exemple en faisant un lien de la manière suivante :

<p> Article <a href="http://www.cera-interactive.fr"> CERA Interactive </a> : <a href="http://www.cera-interactive.fr/cera-strasbourg/actu-du-web.php?actu=130910-smileys"> Le langage Internet </a> </p>


⇐ Retour aux actualités CERA Interactive
illustration de l'article CERA

Le langage Internet

Des questions à ce sujet ?

Contactez-nous ! rose d'or

Vous aimez cette page ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !






Copyright© 2010-2016 CERA Interactive - Tous droits réservés.