On vous rappelle

Laissez-nous votre :




L'histoire Epique du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO)

Article rédigé par CERA Interactive, le

Le projet GCO (Grand Contournement Ouest) ne cesse de prendre du retard pour son lancement malgré l’énorme bénéfice qu’il apporterait pour toute la région Alsace et sa population.





En effet, l’objectif est de créer une autoroute contournant Strasbourg afin de désengorger le périphérique strasbourgeois. En effet, le plus souvent l’autoroute strasbourgeoise est bouchonnée par des camions qui traversent seulement la ville. Ci-contre une illutration du « traffic pendulaire » de Roland Ries :


Quels sont les bénéfices du GCO ?


Les avantages à créer le grand contournement ouest sont très nombreux, en voici quelques uns :


  • Tout d’abord l’A35 compte actuellement environ 170000 véhicules qui l’empruntent quotidiennement. Avec la création du GCO un flux de 35000 véhicules seraient déviés et fluidifieraient l’A35.
  • Cela sera bénéfique aux entreprises en diminuant l’énorme temps perdu de leurs dirigeants et de leurs salariés dans les bouchons.
  • les niveaux de pollution actuellement enregistrés à Strasbourg sur l’A35 à cause des bouchons diminueront au bénéfice des riverains immédiats de cet axe.
  • Faciliter la vie des strasbourgeois en mettant terme au « tourisme des camions »


De plus d’après un sondage de la TNS Sofres réalisé auprès des chefs d’entreprises bas-rhinois, 92 % d’entre eux seraient favorables à ce nouvel axe.


Pourquoi le projet a été retardé ?


tracé du gcoAlors que le projet GCO a été lancé il y a presque 20 ans maintenant, on ne voit toujours pas l’autoroute arriver. On a cru que les choses allaient s’accélérer quand le projet avait été confié à la société Vinci en janvier 2012. Cependant ces derniers n’ont pas respecté les délais pour rendre le dossier qu’ils devaient réaliser. De ce fait la ministre de l’écologie Nicole BRICQ a refusé de continuer le projet et a décidé de le rompre. Mais les raisons de ce refus sont un peu vagues mise à part le retard dans le projet réalisé par le groupe Vinci. Il y aussi la destruction de 300 hectares de terres agricoles en Alsace qui est en jeu.
L’une des raisons pourrait être aussi l’opposition des villages qui vont être traversés par cette nouvelle autoroute, notamment dû à la décote des valeurs immobilières engendrées par celle-ci.


Entre temps Roland RIES a aussi retourné sa veste. Alors qu’il était favorable à ce projet au départ, il a ensuite changé de camp pour annoncer que le GCO n’était plus une priorité.
De plus le problème ne vient pas non plus du financement. Le grand contournement ouest devrait coûter entre 330 et 400 millions d’euros, financés théoriquement par le futur concessionnaire.


Le projet relancé ?


Lors d’une dernière interview, le maire de Strasbourg s’est exprimé sur le sujet. D’après lui le projet pourrait être relancé, et être confié à la SANEF. De quoi faire rager les militants verts qui y sont farouchement opposés. (Certaines mauvaises langues disent qu’ ils n’ont pas besoin d’autoroutes pour leurs vélos...). Cependant le tracé pourrait être modifié pour commencer plus haut au nord ouest et se terminerait plus bas au sud ouest de Strasbourg.


Début septembre 2013, lors de l’inauguration de la foire européenne, le premier ministre Jean-Marc AYRAULT a jugé lui aussi la création du Grand Contournement Ouest comme primordial.
On peut se demander si les mots du premier ministre ont un lien avec la décision du maire strasbourgeois.


Et la suite de tout ca?


La SANEF vient de rendre son dossier au ministère des transports, qui l’a transmis à la mairie de Strasbourg. Si tout ce passe bien, le projet devrait être lancé pour le plus grand bonheur de Jean-Luc HEIMBURGER, directeur de la CCI de Strasbourg qui lutte pour que le GCO soit créé depuis deux ans.
Si tout se passe bien la nouvelle autoroute devrait voir le jour en 2016.


Ce que l’on peut aussi retenir c’est l’hésitation de Roland RIES, qui à changé deux fois d’avis à propos du GCO, espérons que cette fois ci c’était la dernière fois. En même temps il est difficile pour un maire qui veut être réélu d’être contre un projet si tout le monde est pour à part les écologistes et l’aile gauche du PS strasbourgeois portée par Paul MEYER et Syamak AGHA BABAEI.


Article rédigé par Radja TENDAYOUDABANY

L\'histoire Epique du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO)

Réagir ?

Envoyez-nous vos réactions et commentaires via notre page Contact !


Dernières actualités...

Référencement : l’influence des réseaux sociauxJouer à Pokemon Go : c'est possible en France !STRASBOURG : Les endroits où se rendre pour la fête de la musique (2016) ECONOMIE - Un souffle de crise dans les CHR

En direct



Avis aux webmasters

rose d'or

Vous pouvez recopier cet article sur votre site en indiquant que la source vient de CERA Interactive, par exemple en faisant un lien de la manière suivante :

<p> Article <a href="http://www.cera-interactive.fr"> CERA Interactive </a> : <a href="http://www.cera-interactive.fr/cera-strasbourg/actu-du-web.php?actu=131029-gco-transports"> L\'histoire Epique du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO) </a> </p>


⇐ Retour aux actualités CERA Interactive
illustration de l'article CERA

L\'histoire Epique du Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO)

Des questions à ce sujet ?

Contactez-nous ! rose d'or

Vous aimez cette page ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !






Copyright© 2010-2016 CERA Interactive - Tous droits réservés.