On vous rappelle

Laissez-nous votre :




Prochain Iphone 6 d’Apple : un futur en demi-teinte ?

Article rédigé par CERA Interactive, le

Après plusieurs mois de teasing par l’intermédiaire de fuites sur le Web, l’Iphone 6 fait encore une fois parler de lui au travers de plusieurs révélations. Il est temps de faire le point sur ce que nous savons et de le comparer à la concurrence




Article vu 1690 fois.




L’ultime fuite

C’est encore une fois une fuite qui aura mis le smartphone d’Apple au centre de toutes les attentions. Il s’agit jusqu’à présent de la plus grosse fuite puisqu’elle livre pas mal d’informations techniques dont la fiabilité est d’un niveau élevé. En effet, ces informations proviendraient de la note d’un analyste (Ming-Chi Kuo pour les connaisseurs) reconnu dans ce milieu pour son sérieux. En la conjuguant avec les informations ayant déjà été collectées au fur et à mesure de l’année, nous pouvons déjà dresser un portrait des très probables caractéristiques techniques du prochain Iphone.


Et techniquement, ça vaut quoi ?

Nous serions donc en face d’un smartphone qui serait décliné en deux versions : une version avec un écran de 4,7" et une autre version de 5,5" (format phablet), les deux supportant la norme NFC permettant l’échange d’informations sans fil à très courte distance. En plus de cela, la version haut de gamme (64 Go) devrait bénéficier d’un écran en cristal de saphir afin d’optimiser la technologie Touch ID pour la reconnaissance des empreintes digitales. L’interface devrait être assurée par le prochain iOS8 ou à défaut iOS7.2.


Pour la version 4,7", les « mensurations » de l’appareil seraient de 13,5 x 6,6 x 0,6cm avec comme caractéristique des bords arrondis et très minces au niveau de l’écran. Cela laisse supposer la volonté de faciliter l’usage à une seule main. L’écran aurait une résolution de 1334 x 750px pour une densité de 326ppi. L’ensemble serait animé par une nouvelle puce A8 épaulée de 1 Go de mémoire vive.

Pour la version 5,5", les caractéristiques techniques resteraient les mêmes à l’exception de l’écran qui adopterait une résolution FHD de 1920 x 1080px pour une densité de 401ppi. Dans les deux cas, le bouton d’alimentation devrait être placé sur la tranche haute de l’appareil pour faciliter la manipulation.


La version 4,7" est attendue pour septembre tandis que la version 5,5" devrait être disponible au quatrième trimestre de cette année.


Et face à la concurrence, ça donne quoi ?

Eh bien, à vrai dire, la concurrence sera rude. Face aux trois principaux challengers que sont le Samsung Galaxy S5, le HTC One M8 et le Sony Xperia Z2, Apple va devoir sortir l’artillerie lourde pour s’assurer d’être techniquement supérieur.

Cela commence d’abord au niveau du processeur lui-même, Apple ayant vu gros avec son A8 puisque certaines rumeurs (à confirmer) parlent d’une puce quatre cœurs. On peut se demander si cela ne risque pas de poser des problèmes de chauffe lors de l’utilisation en jeu ou de grosses applications comme c’est le cas pour le Galaxy S5. Celui-ci tend à chauffer lors de longues sessions de jeu donc à perdre en puissance. Cela pose également le problème de l’autonomie, un des points faibles d’Apple avec pour rappel seulement 8h d’autonomie affichée en mode communication pour l’Iphone 5.


Autre point qui a l’air à priori mauvais pour Apple : la mémoire vive. Quand tous ses concurrents possèdent 2 Go (Le Xperia Z2 se paie même le luxe d’en avoir trois), l’Iphone est annoncé avec seulement 1 Go. J’avoue avoir du mal à croire en un OS mobile assez léger pour ne se contenter que de cela, en particulier dans les tâches un peu lourdes et les jeux. Surtout que depuis son A7, les puces d’Apple sont compatibles 64 bits donc les avec les OS « lourds » que l’on peut retrouver sur nos PC de bureau, et je ne pense pas que cela ait été fait dans un élan soudain de charité désintéressée.


Point suivant : l’écran. Il est clair que la technologie ProRetina a du bon, les écrans sont de qualité tout comme le tactile qui a toujours été de très bonne facture chez la marque à la pomme. Cependant, les concurrents gagnent du terrain. Samsung en particulier avec sa technologie AMOLED fait littéralement des bonds en avant à chaque génération. Au point que je puisse avancer que sur ce point le Galaxy S5 et l’Iphone 6 feront jeu égal (sauf si bien sûr d’un seul coup Apple nous sort une technologie du feu de Dieu).


Après, on en vient à l’interface du smartphone. Et là, c’est Sony et HTC qui tirent leur épingle du jeu avec une interface à la prise en main rapide et facile. Apple et Samsung ont dérouté beaucoup de monde avec leur interface en flat design et il a fallu un certain temps d’adaptation avant que les utilisateurs commencent à apprécier la chose.


Le point qui fâche : l’environnement logiciel

Pour ceux qui ont déjà choisi leur camp, aiguisez vos arguments, pour les neutres, préparez le pop-corn et attendez les commentaires.

Car c’est bien là tout ce qui fait la différence entre Apple et le reste du monde. C’est cette manie de créer un environnement fermé avec ses OS. On peut citer par exemple le fait que la technologie NFC qui équipera l’Iphone 6 ne permettra de communiquer qu’avec d’autres Iphones comme c’est déjà le cas avec les précédents Iphone entre eux. Cela peut également se retrouver au niveau de la bibliothèque d’applications qui ne propose forcément que celles qui sont autorisées par Apple. C’est là que le bât blesse face aux autres OS mobiles comme Android.


Sachant que l’Iphone 6 se positionnera très certainement dans la même gamme tarifaire que ses concurrents (500€ et plus), il m’est alors difficile de voir l’intérêt de la chose puisqu’elle risque de nous limiter. C’est comme si Ferrari n’autorisait personne à faire des courses sur circuit autrement qu’avec d’autres voitures du constructeur : c’est peut-être beau à voir mais il n’y a pas de challenge face aux autres marques de voiture. Ouvrir le circuit à la concurrence ferait un bien fou au spectacle qui n’en serait que plus grandiose pour le public.

Pour moi en tout cas, c’est clair : en investissant dans un smartphone haut de gamme, nous sommes en droit d’attendre un environnement qui ne limite pas et que les seules limites proviennent de nous et de notre manière de l’utiliser.


Alors pourquoi acheter l’Iphone 6 ?

Il ne reste donc comme motivation que la volonté de se démarquer, d’appartenir à la communauté Apple. Oublions alors pendant quelques secondes au marketing et songeons à une seule chose : le prix. En plaçant face à face tous ces smartphones haut de gamme, vous pouvez réaliser une chose. C’est qu’en achetant un de ces smartphones, vous faites déjà partie d’une communauté prête à débourser plusieurs centaines d’euros dans un téléphone. Ne vous inquiétez donc pas sur ce point, vous avez déjà réussi à vous démarquer.

Au final, c’est à vous de voir si vous voulez choisir Apple pour cette sensation de communauté particulière au sein de la société ou si vous préférez les autres marques pour la puissance informatique pratique.



Article rédigé par Lucas K.

Prochain Iphone 6 d’Apple : un futur en demi-teinte ?

Réagir ?

Envoyez-nous vos réactions et commentaires via notre page Contact !


Dernières actualités...

Référencement : l’influence des réseaux sociauxJouer à Pokemon Go : c'est possible en France !STRASBOURG : Les endroits où se rendre pour la fête de la musique (2016) ECONOMIE - Un souffle de crise dans les CHR

En direct



Avis aux webmasters

rose d'or

Vous pouvez recopier cet article sur votre site en indiquant que la source vient de CERA Interactive, par exemple en faisant un lien de la manière suivante :

<p> Article <a href="http://www.cera-interactive.fr"> CERA Interactive </a> : <a href="http://www.cera-interactive.fr/cera-strasbourg/actu-du-web.php?actu=140505-apple-iphone6-smartphone"> Prochain Iphone 6 d’Apple : un futur en demi-teinte ? </a> </p>


⇐ Retour aux actualités CERA Interactive
illustration de l'article CERA

Prochain Iphone 6 d’Apple : un futur en demi-teinte ?

Des questions à ce sujet ?

Contactez-nous ! rose d'or

Vous aimez cette page ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !






Copyright© 2010-2016 CERA Interactive - Tous droits réservés.