On vous rappelle

Laissez-nous votre :




bordure

GPEC pour «Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences»

L'étude suivante se réfère particulièrement à l'échelle du bassin Rhénan ; ce qui nous intéresse ici principalement est la partie liée domaine du numérique au sens large.

Afin d’avoir une meilleure connaissance des emplois, des besoins et des qualifications requises relatifs à la main-d’oeuvre, à la mobilisation d’employeurs et d’acteurs et en vue de nouveaux équipements du congrès et la sensibilisation de la filière à la responsabilité sociétale des entreprise, une étude de la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et compétences) a été effectuée à laquelle ont participé 64 entreprises (50 à Strasbourg et 14 de l’Ortenau) de 10 secteurs d’activité :

visuel maison de l'emploi Strasbourg



Cette étude se déroule en 3 étapes: au premier trimestre, a l’aide d’un questionnaire, est effectué un état des lieux de la filière; pendant les deuxième et troisième trimestres, on procède à une analyse et à une prospective et, enfin, une journée de workshop et une d’afterwork sont organisés pendant lesquels on propose un plan pour des actions concrètes. 400 entreprises (dont 100 dans le territoire de l’Ortenau) ont été sélectionnées pour identifier les emplois existants et les besoins en qualification. Le 12 juin 2012 a eu lieu un workshop franco-allemand sur trois thèmes :




Ressources humaines

Sur le territoire Strasbourg-Ortenau, 45 entreprises du panel ont soit moins de 10 salariés ou entre 10 et 49 salariés : 15 entreprises à Strasbourg (5 %) et pour l’Ortenau 30 entreprises (36%) pour les moins de 10 salariés. Pour celles qui ont de 10 à 49 salariés, il y en a 22 à Strasbourg et 3 en Ortenau (pour 44% et 21 % respectivement).

28 entreprises emploient des salariés dédiés à l’activité Congrès, Salons et Foires, dont 11 pour l’Allemagne.

La majorité des salariés de 27 à 49 ans est constituée de 184 hommes et 198 femmes). Dans l’ensemble; les femmes tendent plutôt vers la prestation de services, tandis que les hommes plutôt vers les métiers techniques. Les seniors, quant à eux, sont essentiellement attribués à la surveillance locaux.

Afin de gérer au mieux les ressources humaines, les entreprises du territoire Strasbourg-Ortenau utilisent des outils de gestion des compétences, composés de descriptifs des postes, des compétences et des activités, d’entretiens d’évaluation ou professionnels et d’une formation qualifiante ou diplômante. Ces outils vont servir à l’analyse du turnover (Rotation des employés dans une entreprise, renouvellement des effectifs), prise en compte à 91% en Allemagne, soit deux fois plus qu’en France. Dans l’optique de l’adaptation des compétences et la fidélisation des salariés, a l’inverse, le système d’évaluation des compétences est davantage mis en place en France qu’en Allemagne.



Tendances de recrutement et de l’évolution des compétences

personnes GPEC

On remarque, en France, un besoin de qualification et de compétences spécifiques (par exemple les métiers de l’hôtellerie qui requiert un diplôme allant Bac à BTS hôtellerie ou bien les métiers de la communication et de l’édition qui demandent un niveau de qualification de Bac+2 à Bac+4) pour une majorité des métiers représentés. En Allemagne, seul l’ausbildung est nécessaire pour le secteur restauration / alimentation.

Les problèmes sont que souvent l’offre de formation initiale n’est pas suffisante dans certains domaines (e-referencement, e-commerce, marketing web) ainsi qu’une difficulté de management de la génération y. En effet, pour la formation et les compétences, on remarque une évolution d’un secteur d’activité manuel vers un secteur plus intellectualisé.


C’est pourquoi un besoin de professionnalisation se fait ressentir, d’où les formations dans les entreprises sur Strasbourg-Ortenau. D’ici 2016, la prospective emploi prévoit la création de nouveaux métiers (56% des entreprises), l’évolution de certains (75% des entreprises) et la régression de métiers existants (16% des entreprises).

De nouveaux besoins en compétences sont aussi à prévoir. Au niveau comportemental, on déplore un déficit des salariés (vis-à-vis des clients notamment), à corriger au niveau de qualités personnelles requises. Pour les compétences linguistiques, la France, autant que l’Allemagne, sont dans une optique de renforcement en vue des relations économiques, à prévoir aussi à l’international. Il faudra en outre adapter les compétences commerciales. Enfin, les techniques de vente: de nouvelles techniques pour les seniors mais aussi pour les juniors (qui souvent manquent d’expertise), et des techniques de second-œuvre du bâtiment (exemple avec les nouvelles techniques éco-conception). 61% des entreprises prévoit l’adaptation à de nouveaux segments.



Synthèse rédigée par Julien THIERY

tendance gpec

Responsabilité sociétale

Dans cette étude, la responsabilité sociétale s’inscrit dans les relations entre collaborateurs d’une part et dans la coordination du travail avec d’autres acteurs encourageant la synergie du secteur Strasbourg-ortenau, alimentée par la chaîne de valeurs, dont le but est de mobiliser les acteurs publics et privés pour la satisfaction du client final.

Plusieurs actions ont été proposées à la fin de cette étude, parmi lesquelles l’initiation à la GPEC et aux outils de gestion de compétences par les cadres RH et dirigeants d’entreprises et l’évolution des relations salariés / clients en fonction des exigences et l’innovation au niveau du recrutement (transfrontalier dans la filière congrès).



illustration de l'article CERA

GPEC – Agence Web CERA Interactive à Strasbourg

Des questions à ce sujet ?

Contactez-nous ! rose d'or

Vous aimez cette page ? Partagez-la sur les réseaux sociaux !






Copyright© 2010-2016 CERA Interactive - Tous droits réservés.